Archives de Catégorie: Social

Sacré-Cœur fait rimer médical et social

Le 27 octobre, l’hôpital du Sacré-Cœur et l’Organisation multiressources pour les personnes atteintes de cancer (OMPAC) ont signé une entente baptisée Le pont , afin de créer un lien entre les soins dispensés à l’établissement de santé et les services psychosociaux dont les personnes touchées par le cancer ont besoin. Lors de l’événement, divers intervenants se sont succédés au pupitre pour parler de leur engagement, médical ou social, envers les personnes atteintes de cancer.

Il s’agit d’un partenariat peu commun, entre un établissement de santé et un organisme sans but lucratif. Colette Coudé, directrice générale d’OMPAC, a rappelé que dans la maladie, les effets secondaires sont aussi importants et doivent être pris en compte. Selon elle, à OMPAC il s’agit «d’outiller les personnes pour que chacune puisse faire appel à ses ressources intérieures pour vaincre la maladie». En effet, selon Dominique Synott, chirurgienne et spécialiste du cancer du sein, une meilleure compréhension de la maladie diminue considérablement le stress et peut augmenter les chances de guérison.

Daniel Audet, vice-président du Conseil du patronat du Québec et porte-parole d’OMPAC, est venu parler de sa propre expérience et de son engagement. Il a été atteint d’un cancer du cerveau il y a deux ans. «Apprendre qu’on a un cancer est quelque chose de difficile à accuser comme coup, et c’est aussi l’entourage qui est touché», a t-il expliqué. Son couple n’a pas tenu face à la maladie, et cela malgré le soutien de ses proches. Il pense qu’un partenariat entre un hôpital et une association comme OMPAC peut aider à prévenir, voir même éviter, ce genre de rupture.

Gabriel Groulx, président du conseil d’administration de Sacré-Cœur, a souligné le fait que le réseau de santé a grand besoin de ce genre de partenariat. Tandis que Michel Larivière, directeur général, a dit espérer que ce type de service deviendra rapidement la norme pour traiter toutes les formes de cancer.

Le programme de collaboration entre l’hôpital et OMPAC débutera avec le cancer du sein pour ensuite s’étendre aux cancers gynécologiques et progressivement à toutes les autres formes de la maladie.

Article publié le 30 octobre 2009 dans le Courrier Bordeaux-Cartierville  (Montréal).

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Social

Renaître grâce à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture

Le 30 septembre dernier, la cérémonie de présentation des Prix communautaires 2009 de l’alphabétisation de Postes Canada, a eu lieu au comptoir postal d’Ahunstic. Ce prix récompense les réalisations de Canadiens qui font des efforts remarquables ou qui contribuent de manière importante à la cause de l’alphabétisation. Cette année la gagnante dans la catégorie Accomplissement personnel-Français est Chantal Joubert. À 42 ans, elle s’est inscrite à un programme d’alphabétisation et il s’avère qu’elle est douée! Chantal Joubert a fini première de sa classe, et elle ne compte pas s’arrêter là: elle veut poursuivre de longues études.

C’est un jury composé de défenseurs de l’alphabétisation, d’enseignants et de dirigeants d’entreprise engagés qui a eu la difficile tâche de choisir les lauréats de la catégorie « Accomplissement personnel ». Dans un communiqué, Robert Waite, premier vice-président responsabilité sociale de Postes Canada explique que «chaque candidature évoque une réalité parfois difficile à concevoir, mais quand on se rend compte de l’acharnement dont ont fait preuve les candidats pour améliorer cette réalité et du résultat de leurs efforts, on ne peut s’empêcher d’être ému».

En effet, la gagnante de cette année, Chantal Joubert, a connu quelques difficultés dans le passé qui l’ont empêché de suivre un parcours scolaire classique. Mais grâce à son alphabétisation, tout lui semble maintenant accessible. Le soir, après sa journée de travail comme réceptionniste pour une compagnie pharmaceutique, elle se rend au Centre d’Impulsion, à Laval, pour suivre des cours. Elle est aujourd’hui au niveau secondaire. «Je souhaite continuer jusqu’au bout», insiste-t-elle. Chantal se rêve étudiante en informatique pour devenir analyste-programmeuse.

Elle ne s’attendait pas du tout à recevoir ce prix d’alphabétisation. C’est une cousine qui l’a inscrite à son insu, pour l’encourager dans ses études. «Elle m’a lu la lettre à un souper de famille, j’ai pleuré», confie Chantal. Cette récompense l’a confortée dans ses choix. «La cérémonie était chaleureuse, j’étais contente et fière de moi», explique-t-elle. Sa famille était là pour la féliciter: ses oncles, ses tantes, et ses neveux à qui elle espère avoir donné envie de continuer leurs études.

Au cours de la cérémonie, Chantal Joubert s’est vue remettre une récompense de 300$ ainsi qu’un certificat de mérite personnalisé et encadré. Les candidatures pour les prix communautaires de l’alphabétisation de l’année prochaine ouvriront au courant du mois de mars 2010. Toutes les informations sont disponibles sur le site Internet des Postes Canada.

Article publié le 7 novembre 2009 dans le Courrier Ahuntsic (Montréal).

Poster un commentaire

Classé dans Social