Raymond Paquin rend hommage aux personnes âgées

 

Archives

Dans son dernier ouvrage intitulé Luc Maurice et les nouveaux vieux, Raymond Paquin profite de sa rencontre avec Luc Maurice, créateur de complexes résidentiels destinés aux personnes âgées, pour rendre hommage à nos aînés : ces personnes âgées de plus de 75 ans, bâtisseurs du Québec moderne, majoritairement autonomes et actifs. En six mois, Raymond Paquin a rencontré des centaines de pensionnaires vivant dans les résidences du groupe Maurice, « de grands villages où s’épanouissent une belle communauté de retraités », pour parsemer son récit d’entretiens, d’anecdotes et parler de son admiration pour leur créateur, Luc Maurice. Une de ces résidences a d’ailleurs ouvert à Saint-Laurent.

Raymond Paquin surnomme ces personnes âgées les « nouveaux vieux » car selon lui, leurs besoins sont différents de ceux de toutes les générations qui les ont précédés. Actifs, autonomes, à l’aise financièrement et en bonne santé, ceux qui le peuvent choisissent de vivre dans un complexe résidentiel et de continuer de participer à la vie communautaire. Mais pour l’auteur, il s’agit d’une génération oubliée, dont on parle peu alors qu’elle contribue encore à la vie de la société. À travers ce livre, Raymond Paquin répare cette injustice. Grâce à l’auteur, on découvre une galerie de portraits : de fringants centenaires, un veuf de 84 ans plein d’espoir, un octogénaire amateur de violon, une infirmière passionnée…

Ce livre est aussi l’occasion de découvrir Luc Maurice, originaire de Montréal et créateur de ces résidences pour retraités. À travers une courte biographie, Raymond Paquin nous montre pourquoi cet homme nourrit un profond respect pour les personnes âgées dont il tente d’améliorer la vie. En effet, les logements que décrit Raymond Paquin, n’ont rien de maisons de retraite traditionnelles. Dans ces résidences, les retraités vivent de façon autonome, jouent au squash, dansent, font du journalisme. Et pour leur permettre d’y rester le plus longtemps possible, M. Maurice a aussi développé la création de studios de soins.

Cette aventure de six mois en compagnie des « nouveaux vieux » a tellement touché Raymond Paquin, que l’auteur travaille actuellement sur un essai intitulé Les bâtisseurs du Québec moderne. En attendant, Luc Maurice et les nouveaux vieux est toujours disponible en librairie.

Article publié le 30 octobre 2009 dans Les Nouvelles Saint-Laurent (Montréal).

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s