Des mots à croquer!

Lina Scarpellini, résidente du quartier Ahuntsic depuis huit ans et détentrice d’un baccalauréat et d’une maîtrise en nutrition, a profité d’un congé sabbatique de six mois pour se lancer: elle a écrit son premier livre. Pensées à se mettre sous la dent, est un recueil de citations à mettre entre toutes les mains. Tantôt drôles, philosophiques ou surprenantes, ces petites phrases rappellent que l’acte de manger n’est pas si banal que ça!

Lina Scarpellini insiste, son livre «n’est pas qu’un ramassis de citations». Elle a organisé son ouvrage en 15 thèmes qui sont autant de façons de voir l’acte de manger. Par exemple, «La nourriture et son rôle dans notre identité», «Manger: un acte social», «Faire des choix écologiques au moment des repas». Elle a profité de la sagesse populaire des citations pour distiller des messages. Mais «sans que ça soit moralisateur», explique-t-elle. Écrivains, acteurs, actrices, peintres, tous se sont un jour retrouvés à parler de nourriture.

Le résultat est un ouvrage très ludique. Sous chaque thème, l’auteure explique la raison de son choix et y appose quelques citations pour étayer son propos. Par exemple, sous le thème «manger en toute conscience», elle aborde la question de l’alimentation moderne. «C’est facile d’outre manger dans notre société, car on est distrait pas autre chose, comme la télé» et, poursuit-elle, «à l’inverse, il y a les femmes qui veulent maigrir alors qu’elles n’en ont pas forcément besoin». «Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu es», dit une des citations.

Le livre aborde aussi les thèmes de la pauvreté: «Celui qui jette son pain en riant, le ramassera plus tard en pleurant», de l’écologie: «On ne peut pas manger des fraises à l’année», et du partage: «Pour bien cuisiner il faut de bons ingrédients, un palais, du cœur et des amis». En tout, ce sont 81 citations qui forment ces Pensées à se mettre sous la dent. Un chiffre pas du tout anodin pour Lina Scarpellini, professeure de yoga et de pilates, qui y voit une valeur symbolique. «Pourquoi 81? Le nombre est le carré de 9 et 9 et un nombre sacré symbolisant l’accomplissement. Chez les bouddhistes il y neuf cieux. Pour l’islam, le jeûne se pratique le neuvième mois du calendrier musulman. En Chine, le chiffre 9 est vénéré, car il est considéré comme sacré», explique Mme Scarpellini dans son ouvrage.

L’auteure pense déjà à l’écriture de deux autres ouvrages, dont un qui se rapprocherait des livres de la collection Que sais-je?, et qui répondrait à des questions sur l’alimentation du type, «Est-ce que c’est vrai que l’estomac change de taille?». En attendant, son livre Pensées à se mettre sous la dent, est toujours disponible en librairie.

Article publié le 27 novembre 2009 dans le Courrier Ahuntsic (Montréal).

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s