C-Vert s’implante à Saint-Laurent

 

Martin Alarie

Le 10 décembre, l’association C-Vert a organisé une réception au YMCA Saint-Laurent pour célébrer le temps des fêtes, l’occasion pour ses bénévoles de se regrouper et de souligner l’implantation de l’association dans le quartier.

C-Vert est un projet d’engagement environnemental, qui offre à de jeunes adolescents de 14 à 16 ans la possibilité de s’engager dans la sauvegarde de l’environnement. Le groupe C-Vert 2009-2010 de l’arrondissement Saint-Laurent est actif depuis le mois d’octobre. Pour Ariane Longpré-Lauzon, animatrice C-Vert, il s’agit «d’un programme conçu pour être un projet par et pour les jeunes». En effet, les 20 membres ont été recrutés via leurs écoles, le YMCA et le centre de loisir du quartier. «Le plus dur a été d’intéresser des garçons», confie l’animatrice. Aujourd’hui, c’est un groupe mixte et engagé de 20 jeunes qui œuvrent au sein de C-Vert. «À peu près la moitié était déjà impliquée dans l’environnement et l’autre moitié intéressée, ça créé un bon équilibre entre curiosité et savoir dans le groupe», explique Ariane Longpré-Lauzon.

Vert soi-même

Ce programme allie apprentissage théorique et actions concrètes. Les jeunes de C-Vert ont la possibilité d’acquérir de nouvelles compétences, d’apprendre concernant l’environnement et de mettre le tout en pratique au moyen de l’action écologique. Sur le plan théorique, ils suivent des ateliers auprès d’experts en environnement, comme par exemple «l’éco-design» ou «verdir les fêtes». Les jeunes vont ensuite mener des consultations auprès de la communauté pour mettre en place des projets environnementaux au bénéfice du quartier. Par exemple, le groupe est déjà passé à l’action en plantant des bulbes de crocus et autres fleurs printanières au YMCA et au parc Hartenstein. C-Vert permet aussi à ces adolescents d’apprendre sur eux-mêmes. En effet, le groupe part deux jours en camping d’hiver au camp Kanawana du YMCA. Cela sera l’occasion pour ces jeunes d’avoir un contact avec la nature, d’apprendre la survie en forêt et de travailler la confiance en soi.

Article publié le 17 décembre 2009 dans Les Nouvelles Saint-Laurent (Montréal).

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actualité locale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s